Comment augmenter la mixité en informatique ? (2ème partie)

Deux pistes : mieux préparer en amont et présenter un environnement contribuant au sentiment d’appartenance.

En effet, la plus grande proximité des garçons avec l’ordinateur fait partie des freins à l’accès des filles aux études d’informatique : il leur manque plus souvent une pratique que l’enseignement de l’informatique suppose acquise par ses étudiants.

Parmi les solutions expérimentées, l’Université de Carnegie Mellon a proposé une préparation pour donner à celles (et ceux) qui ne les ont pas de l’expérience de manipulation d’un ordinateur, de son fonctionnement, de la programmation. Obtenant ainsi une proportion plus grande de filles parmi leurs étudiants en informatique.

Autre piste pour améliorer cette mixité, créer un environnement moins typé « geek » (*) dans lequel les filles se sentiront à l’aise et auront un sentiment naturel d’appartenance.

En témoignent les surprenants résultats de cette expérience racontée par Cordelia Fine dans son livre Delusions of Gender – The real science behind sex differences.

En changeant seulement le décor de la salle, Sapna Cheryan et ses collègues ont permis d’augmenter l’intérêt des jeunes femmes, comme par exemple à travailler dans une entreprise de création de sites Internet.

L’étude souligne aussi la différence entre les traits de caractère le plus souvent rencontrés chez des personnes exerçant un métier, jugés comme typiques de ce métier, de ceux nécessaires pour exercer ce métier. D’autres expériences montrent ainsi qu’une attitude « geek » n’est pas indispensable au succès dans le métier d’informaticien.

Cordelia Fine delusions of gender

L’expérience

Menée par Sapna CHERYAN psychologue à l’Université de Washington.

Cible : des étudiants de niveau licence, filles et garçons

Méthode : questionnaire sur leur intérêt pour l’informatique

Objectif annoncé de l’étude aux jeunes : un centre de développement de carrière pour évaluer leur intérêt pour les emplois et stages techniques

Conditions : 2 salles différentes

1 salle décorée « geek chic » : poster Star Trek ; bandes dessines « geek », jeux vidéo et consoles vidéos, nourriture « junk » (chips, pizza, soda), équipements électroniques, livres et magazines techniques

1 salle décorée de manière plus neutre : poster d’art, fruits et bouteilles d’eau minérale, magazines généraux et scientifiques.

Dans la salle « geek » les garçons ont indiqué être plus intéressés par les sciences informatiques que les filles. Dans la salle « neutre », le taux d’intérêt des filles et des garçons était le même. Selon les chercheurs, ce changement était dû à un plus grand sentiment d’appartenance au métier informatique pour les filles dans la salle neutre.

(*) « geek » = passionné d’informatique ou bidouilleur d’ordinateur, les traductions possibles sont significatives !

Voir aussi cet article de Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Women_in_computing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s