Hypatie, mathématicienne et philosophe

Au rayon des femmes savantes méconnues pourrait figurer Hypatie, qui a vécu à Alexandrie entre 355 (environ) et 415 : elle y a enseigné la philosophie et a rédigé des commentaires mathématiques dont il ne nous reste que des évocations par d’autres auteurs. Au moins deux biographies lui ont été consacrées : celle de Maria Dzielska aux éditions des femmes en 2010 et celle d’Olivier Gaudefroy aux éditions Arléa en 2012.

Hypatie l'etoile d'Alexandrie par Olivier Gaudefroy editions arlea

En 2003, lors de la création de mon cabinet de conseil, j’ai cherché des noms dans l’antiquité grecque : j’ai choisi Isotélie (égale contribution). Mais Hypatie aurait bien convenu aussi, non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s