« J’avance comme un âne… »

C’est le titre d’un livre de Roger Etchegaray, ancien archevêque de Marseille, qui vient de mourir il y a quelques jours.

Je publie cet article à sa mémoire.

Le livre est paru en 1984.

Son titre m’avait attirée : l’âne n’est pas toujours vu comme un animal auquel on aime se comparer.

Je n’ai pas été déçue et on réfléchit beaucoup à la lecture de ces courts textes – une page le plus souvent ; il avait anticipé sur notre difficulté actuelle à lire plus…

Extrait de l’introduction : […] il est difficile aujourd’hui de se faire entendre, de se faire lire, à l’heure des flashs et des gros titres […] scrupule à user d’un vocabulaire réduit sans être réducteur […].

C’est toujours vrai….

 

P.S. 1 j’écris moins souvent ici…mais vous pouvez me retrouver dans LinkedIn où je commente souvent des articles de La Croix ou des Echos qui m’ont intéressée.

 

P.S. 2 je ne paie plus WordPress pour supprimer la publicité de ce blog. Je suis d’accord que le « gratuit » a un « prix », j’espère que celle-ci ne vous gênera pas trop.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s