Une aventure éditoriale pour les filles, hommage à Caroline

Une belle tentative de rendre les filles plus autonomes et plus savantes. 50 ans après, je rends hommage à Caroline, l’hebdomadaire encyclopédique des filles du XXème siècle aux éditions Hachette : 52 numéros de novembre 1963 à octobre 1964. Destiné aux filles entre 7 et 12 ans.

Dès le 1er numéro, le ton est donné avec ce sommaire :

connaissances et sciences (articles sur le chien et sur les bonsaïs),

culture (article sur Tchaïkovski et le ballet Casse-Noisette),

femmes célèbres (article sur Jeanne d’Arc – suivront Marie Curie, Florence Nightingale, etc..)

et – on est en 1963 quand même – des rubriques travaux manuels et vie pratique.

Il y aura aussi des encouragements à la pratique du sport (bicyclette, patins à roulettes), des tests psychologiques (« êtes-vous timide ? »), des descriptions de métiers (même si l’enseignement, la santé et le secrétariat se font la part belle !).

Sans compter les « grands romans » : Jean Webster (Papa Faucheux ou Dady-Long-Legs), Frances Hodgson Burnett (le Jardin Secret), etc..

hebdo encyclopedie filles XX siecle Caroline N°52 novembre 1964

D’accord la couverture trahit son époque (ci-jointe celle du dernier numéro paru).

L’aventure s’arrêtera au bout d’un an, sans doute faute d’un équilibre financier suffisant.

En parcourant les 52 numéros, je ne peux manquer de souligner la qualité des articles et un réel effort de s’adresser aux filles sans les infantiliser ni les cantonner à l’univers féminin. On est très loin des excès que l’on constate parfois pour les filles de cet âge en 2014.

1963-1964, la mixité se développe à l’école (où l’on fait relâche le jeudi car on a classe le samedi toute la journée), le féminisme va bientôt rayonner (le livre de Betty Friedan The Feminine Mystique est paru en 1963). Caroline était peut-être trop innovant ou trop en avance ?

Si je dispose de la collection entière, je n’ai aucune trace des noms des journalistes qui ont réalisé cet hebdomadaire. Le bien connu « Tout l’Univers » sera proposé aux abonnées en remplacement.