La taille de police du dernier rang…une Apps à développer ?

Vous l’avez sans doute remarqué quand vous assistez à une présentation dans un amphi : au dernier rang (et souvent dès le milieu de la salle), impossible de lire les diapositives projetées. Pourtant, le support visuel contribue à la compréhension du discours et à sa mémorisation.

Mais avez-vous tenté de passer de l’autre côté et de demander aux organisateurs de l’événement la taille de police de caractères minimale permettant d’être lu au dernier rang dans leur salle ? Si vous avez eu une réponse, félicitez vos interlocuteurs. C’est le nombre à connaître quand on prépare un exposé mais il semble un secret bien gardé.

Alors, existe-t-il une Apps qui permettrait, à partir du nombre de rangs dans la salle, de communiquer la taille de caractères à utiliser ?

Sans cette Apps, et quand j’ai du temps (et que la salle est libre d’accès), je viens très en avance, j’installe le matériel de projection et je me place au dernier rang pour lire mes diapositives de loin et apporter si besoin les modifications nécessaires.

La bataille Apple – non Apple a aussi son impact : la conversion d’un monde dans l’autre déforme les visuels prévus et donne parfois quelques surprises aux conférenciers, les systèmes de vidéo projection étant souvent issus du monde Microsoft.

Un autre élément parfois difficile à obtenir : un tabouret haut pour ne pas devoir rester debout durant toute la durée de son exposé. La longue succession de cérémonies de vœux institutionnels auxquels j’ai pu assister durant ce mois de janvier me confirme que rester debout durant plusieurs heures semble une compétence requise, tant pis si nos muscles et autres tendons n’ont plus 20 ans.

Par contre, il est de plus en plus courant de disposer d’un micro mobile (ceux qu’on tient comme une glace sous son menton) ou d’un micro-cravate afin de ne pas être condamné à l’immobilité derrière le pupitre fixe avec tout ce qu’il enlève de dynamique à votre prestation.

Pour en finir avec les détails pratiques, la bouteille d’eau reste appréciée du conférencier mais il faut parfois la demander avec insistance (ou l’emporter à l’avance dans son sac…).

Voilà, un petit billet d’humeur et d’humour avant de reprendre la série consacrée à quelques réflexions sur l’égalité et la mixité.

Au fait, pour l’Apps, je suis preneuse, et si possible en dehors du monde Apple : rien contre, mais force d’habitude, après 25 ans chez IBM, je n’ai pas encore basculé dans le monde des I-xxx.

taille-police

En mai, réfléchis et réseaute ! (ter)

Egalité, diversité et réseaux de femmes sont devenus des sujets légitimes et répandus : en témoignent ces 10 événements organisés entre le 14 et le 23 mai.

Globe - Nuage de Tags IDEES (idées solutions imagination équipLe 14, l’AFMD propose une conférence intitulée Constructing « race » and « ethnicity » : category making in public policy and administration – the case of USA and Nederland avec la chaire Management et Diversité de la Fondation Paris Dauphine.

Le 14 toujours, le MAGE (Marché du Travail et Genre), réseau de recherches international et pluridisciplinaire, organise un débat sur « féminisme et syndicalisme, et pourtant ça rime »

Le 15, JUMP a choisi comme thème de son forum parisien « Le féminin transforme l’économie. Comment équilibrer (sans opposer) le féminin et le masculin pour créer des entreprises conscientes? », thème identique à celui du forum JUMP du 1er avril à Bruxelles.

Le 15 à nouveau, l’Executive MBA de Telecom ecole de Management propose un débat sur la parité hommes / femmes comme source d’innovation.

Le 19, c’est le Printemps du Networking organisé par l’agence Connecting women au MEDEF avec la participation de plusieurs réseaux de femmes d’entreprises.

Le 20, la revue Travail, Genre et Société du MAGE fête ses 15 ans.

Le 22 Sciences Po vous propose une conférence de Francesca Corrao sur «The Role of Women Empowerment in the Recent Arab Revolutions ».

Le 23, Entreprise & Personnel se penche à nouveau sur la question du lien entre diversité, égalité professionnelle et performance lors d’une journée d’études réunissant experts et praticiens de grandes entreprises.

Le 23 également, la Charte de la Diversité organise une conférence sur Clients et précarités en France avec des témoignages et solutions présentés par des entreprises et associations.

Toujours le 23, la Région Ile de France propose une table ronde sur la communication et la publicité sans stéréotypes sexistes.