Des nouvelles encourageantes sur l’égalité

…parce que nous sommes sous le coup de fortes émotions et interrogations depuis quelques jours, je partage aujourd’hui quelques nouvelles encourageantes issues de publications récentes.

Le rapport annuel sur l’égalité du Forum Economique Mondial (World Economic Forum Gender Gap Index Report) vient de paraître. Occasion de faire un bilan, 10 ans après la 1ère édition :

  • plus de femmes dans la population active mais progression insuffisante de leurs salaires
  • les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans les universités dans 97 pays mais elles n’obtiennent pas (encore) leur pleine place dans les responsabilités économiques et politiques (voir graphique)
  • La moitié des Etats ont déjà eu une femme à leur tête.

http://reports.weforum.org/global-gender-gap-report-2015/

 graphe progres parite WEF

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) a publié un guide pour éviter les stéréotypes dans la communication.

10 recommandations pratiques de bon sens, comme de ne pas réserver aux femmes les questions sur la vie personnelle ou plus diversifier et mieux équilibrer les représentations des unes et des autres.

http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/stereotypes-et-roles-sociaux/actualites-3/article/lancement-du-guide-pratique-pour

Enfin, dans le récent rapport de la Banque mondiale sur la transition démographique en Afrique subsaharienne, cette information encourageante :

En Ethiopie, le taux de fécondité est passé de 7 enfants par femme en 1960 à 5 aujourd’hui ; mais parmi elles, celles qui ne sont jamais allées à l’école ont un taux de 6, alors que celles qui ont bénéficié de huit ans de scolarité sont à 2,5 et même 1,5 pour une scolarité complète de 12 ans : vive l’éducation !

Source : billet de Favilla « le chiffre qui tue ou qui éclaire » – Les Echos – 6 novembre 2015

 

17% de femmes à Davos 2015

Encore un effort pour le Forum Economique Mondial qui ouvre demain 21 janvier à Davos. Cette moyenne de 17% varie selon les continents et les pays.

20% pour la Chine, l’Amérique du Nord et Centrale et l’Europe de l’Est

Entre 15 et 20% pour l’Amérique Latine, L’Afrique et l’Europe de l’Ouest

Entre 10 et 15% pour l’Asie (hors Chine) et la Russie

https://agenda.weforum.org/2015/01/infographic-who-is-at-davos-2015

Depuis 2006, le Forum Economique Mondial édite un rapport très documenté sur les écarts de situations entre femmes et hommes dans plus d’une centaine de pays : le Global Gender Gap Report.

Guettons la version 2015 !

A défaut, voici le lien sur celui de 2014

http://reports.weforum.org/global-gender-gap-report-2014/part-1/the-global-gender-gap-index-results-in-2014/

 

 

 

Plus de femmes à Davos ou un « Davos » pour les femmes ?

A moins d’un mois du 10ème Women’s Forum for the Economy and Society à Deauville, la question reste posée : faut-il organiser des événements spécifiques pour les femmes ou faciliter la présence des femmes dans des événements destinés à tous ?

Les chiffres sont là : en janvier 2014 il y eu moins de 15% de femmes au Forum économique mondial de Davos .

Le Women’s Forum for the Economy and Society a donc au fil des ans trouvé sa place : ouvert aux hommes et fonctionnant lui aussi grâce à des partenaires.

A une échelle plus modeste, on retrouve ce débat dans les réseaux de cadres ou de collaborateurs en entreprise : certains sont mixtes, d’autres réservent leur adhésion ou une partie de leurs activités aux femmes, tous avec de bonnes raisons.

Il me semble que réserver des événements ou des réseaux aux femmes ne devrait être qu’une 1ère étape, avec la volonté de disparaître quand l’objectif d’une plus grande participation des femmes aux événements et réseaux mixtes sera atteint. Mais sans doute ce résultat étant éloigné, les créations provisoires perdurent…

Unisex

 

Sources complémentaires :

Article du Guardian

http://www.theguardian.com/lifeandstyle/womens-blog/interactive/2014/jan/17/women-davos-numbers-world-economic-forum

Article des Nouvelles News

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/revue-de-presse/lu-sur-la-toile/3370-davos-les-maitres-du-monde-restent-entre-hommes?utm_source=Abonn%C3%A9s+Newsletter&utm_campaign=ae35e2bdbd-Club6_21_2013&utm_medium=email&utm_term=0_77e3d16605-ae35e2bdbd-41033569

Article de Catalyst

Seuls 46 des dirigeants des 1000 plus grandes entreprises U.S. sont des femmes – moins de 5%, http://www.catalyst.org/knowledge/women-ceos-fortune-1000