Après le plafond de verre, les parois ?

Moins d’entreprises sans aucune femme, une proportion de femmes plus importante, deux progrès notables en 2015 dans la composition des Comités de Direction.

 Les entreprises sans aucune femme au CODIR :

  • 2015 : 15%
  • Période 2011-2015 : 32%
  • Période 2005-2010 : 46%

 Le pourcentage de femmes dans les CODIR :

  • 2015 : 23%
  • Période 2011-2015 : 18%
  • Période 2005-2010 : 13%

Pour aller plus loin, nous avons analysé la répartition entre fonctions dites « Support » et fonctions dites « Opérationnelles ». Sans surprise, les femmes sont plus nombreuses en Support qu’en Opération : en moyenne 60% pour les 303 femmes des 148 entreprises de l’échantillon sur la période 2011-2015.

Le tiercé gagnant des fonctions occupées par les femmes reste les RH, le Marketing et la Communication, parfois associés, mais suivi par les Directrices Générales, avec une montée en puissance des DAF (directrices Administration et Finances) et des acheteuses.

 Etant donné la grande variété des secteurs représentés, l’attribution d’une fonction en Support ou Opérations reste délicate. De nombreuses fonctions n’existent pas dans toutes les entreprises : Innovation, Développement Durable, Sécurité, Stratégie, Organisation, Qualité, Secrétariat-Général et leur importance dans l’organigramme varie.  

Nous avons systématiquement classé en Opérationnel les Directrices Commerciales, de Division, de « Business Unit » ou vocable équivalent, ainsi que les Associées (cas du Conseil ou du Droit). 

plafond de verre

Grâce à la rubrique Etat-major du Point www.lepoint.fr Isotélie suit depuis 2005 l’évolution de la composition des Comités de Direction.

 

Publicités