Halte à la dictature du mardi et du jeudi !

 

Plaignons les organisateurs d’événements : le fonctionnement de notre société a considérablement réduit le nombre de jours « utiles ». Trouver une date pour les colloques, formations, réunions professionnelles ou de réseautage en soirée, petits déjeuners à thèmes etc…reste un casse-tête. Au lieu de 200 à 220 jours travaillés, le calendrier se réduit :

On préfère les mardis et jeudis pour éviter les mercredis non travaillés, les lundis des réunions de service et les vendredis veille de week-ends.

On élimine le mois d’août, la moitié du mois de juillet, les périodes de « pont » des jours fériés de mai et la trêve des confiseurs fin décembre et début janvier.

On évite les périodes de vacances scolaires de sa zone, ou pire, des 3 zones.

Au final, il reste environ 70 jours possibles dans l’année.

Pas étonnant qu’on reçoive 2, 3, 4 invitations à des événements pour le même jour.

Les solutions ?

  • Utiliser les nouvelles technologies pour permettre des participations à distance le jour de l’événement et des rediffusions sur le net ensuite.
  • Accepter qu’une partie de son public cible sera indisponible de toute façon.
  • Varier les dates et les horaires.
  • Se regrouper pour organiser des événements à plusieurs sur des thèmes proches.
  • Innover dans le format des événements.

Vos idées sont les bienvenues….

Multiethnic Group of People Holding Letter Network

 

En mai, réfléchis et réseaute ! (ter)

Egalité, diversité et réseaux de femmes sont devenus des sujets légitimes et répandus : en témoignent ces 10 événements organisés entre le 14 et le 23 mai.

Globe - Nuage de Tags IDEES (idées solutions imagination équipLe 14, l’AFMD propose une conférence intitulée Constructing « race » and « ethnicity » : category making in public policy and administration – the case of USA and Nederland avec la chaire Management et Diversité de la Fondation Paris Dauphine.

Le 14 toujours, le MAGE (Marché du Travail et Genre), réseau de recherches international et pluridisciplinaire, organise un débat sur « féminisme et syndicalisme, et pourtant ça rime »

Le 15, JUMP a choisi comme thème de son forum parisien « Le féminin transforme l’économie. Comment équilibrer (sans opposer) le féminin et le masculin pour créer des entreprises conscientes? », thème identique à celui du forum JUMP du 1er avril à Bruxelles.

Le 15 à nouveau, l’Executive MBA de Telecom ecole de Management propose un débat sur la parité hommes / femmes comme source d’innovation.

Le 19, c’est le Printemps du Networking organisé par l’agence Connecting women au MEDEF avec la participation de plusieurs réseaux de femmes d’entreprises.

Le 20, la revue Travail, Genre et Société du MAGE fête ses 15 ans.

Le 22 Sciences Po vous propose une conférence de Francesca Corrao sur «The Role of Women Empowerment in the Recent Arab Revolutions ».

Le 23, Entreprise & Personnel se penche à nouveau sur la question du lien entre diversité, égalité professionnelle et performance lors d’une journée d’études réunissant experts et praticiens de grandes entreprises.

Le 23 également, la Charte de la Diversité organise une conférence sur Clients et précarités en France avec des témoignages et solutions présentés par des entreprises et associations.

Toujours le 23, la Région Ile de France propose une table ronde sur la communication et la publicité sans stéréotypes sexistes.

 

Lancer un réseau de femmes…et le faire vivre !

Que dire de neuf sur les réseaux de femmes en entreprise ?

Vous suggérer un fil conducteur : dans le doute sur les décisions à prendre et les actions à réaliser, se référer à la finalité du réseau vous permettra de retrouver le sens – sens étant à la fois la direction et la signification.

Les réseaux de femmes existent sous diverses formes depuis environ un siècle, et en entreprise depuis au moins une vingtaine d’années.

Les pièges et freins restent nombreux et votre bonne volonté et vos convictions ne suffiront pas à assurer le succès et risquent d’épuiser vos participantes.

Quel que soit l’état de votre réseau – en projet, en mode de croisière, en besoin de redynamisation, en questionnement sur sa mixité partielle ou totale – bénéficier des expériences et expertise accumulées peut vous faire gagner du temps dans votre courbe d’apprentissage et  dans l’atteinte de vos objectifs.